Une grande diversité d'animations

Animations 2019

Jeudi 18 avril 2019

L'après-midi Tête de Mule à enregistré cette année son record d'affluence, en partie grâce à une météo très favorable mais aussi du fait des nombreuses activités proposées aux enfants dans le beau parc de notre mairie, merci à la présidente d'E.T.C et à ses bénévoles, qui contribuent au bon déroulement de cette belle manifestation.

Carnaval : une journée de fête réussie !

 

C’est par un après-midi ensoleillé, le 23 mars dernier, qu’une foule de parents et d’enfants déguisés, se sont retrouvés Place de la Gare, pour un défilé animé rue nationale. En musique, dans la bonne humeur et sous les confetti, la parade a suivi « Bonhomme Carnaval » coloré et fleuri ! A l’arrivée dans le Parc de la Mairie, le bonhomme s’est embrasé sous les yeux illuminés des enfants ! La Mairie avait prévu, comme chaque année, une belle collation pour tous les participants.

 

La soirée déguisée et animée par le très festif DJ Francky Anim’ a fait suite à cet après-midi de fête.  Comme l’an dernier, convivialité, bonne humeur étaient au rendez-vous.

 

Baba Yaga a ensorcelé le public

 

Vendredi 15 mars, après une présentation à l’école de Thésée puis un spectacle spécialement adapté à l’Ehpad de Saint-Aignan, les deux artistes de la Compagnie Les Oies Sauvages, Andréï et Valéria très applaudis, ont fait part d’un grand professionnalisme. A la grande satisfaction des organisateurs, leur spectacle intitulé « Les sortilèges de Baba Yaga » s’est déroulé avec succès à Thésée. Les artistes à l’énergie débordante ont tenu en haleine petits et grands pendant plus d’une heure, transportant les spectateurs à travers toutes les Russies à la poursuite de cette satanée Baba Yaga qui leur en a fait voir de toutes les couleurs. Ce voyage a donné lieu à des numéros variés et surprenants qui se sont enchaînés à un rythme endiablé mettant en évidence la multiplicité des talents des artistes dont les superbes costumes colorés ont traversé le temps et les frontières. Avec un soupçon d’humour, faisant appel à une improvisation appropriée, le public n’en n’a pas perdu une miette. Même si les frères Popov ont donné quelques sueurs froides aux premières rangées de l’assistance, chacun attend déjà avec impatience l’année prochaine pour une nouvelle découverte.

 


Les carnets de voyages de Jean et Mario son mulet



 

 

 

 

Comme le dit si bien Jean Poitevin

"Mario, Mulet, Magicien, Marcheur"


 

 

Lundi 12 octobre 2020

Covid ou pas il fallait bien terminer cette voie companiensis démarrée il y a 2 ans depuis Aix la Chapelle.
Donc à nouveau en route vers Vézelay.
Le temps est celui du pèlerin ...soleil, pluie,vent, fraîcheur et joie.
Mario le mulet toujours vaillant mène l'aventure.
Les pentes des vignes et de Chablis enchantent le randonneur et le vin, comme l'on sait, réjouit le cœur de l'homme et de la femme, bien sûr.
Jean,sur la dernière marche muletière de cette année 2020.

Mardi 13 octobre 2020

Je respecte à fond les gestes barrières. Je garde une distanciation sociale, je veux évidemment dire une distanciation physique.
Je m'asperge assidûment de gel et lorsque je croise ou dépasse quelqu'un, je veux dire un quidam, un gonze  ou encore une personne à risques je porte aussitôt mon masque, je voyage ainsi incognito. "Tiens, vla le muletier masqué, ta ta ta...''
Les marches du Morvan sont bien belles et la vigne commence à se changer de peau, couleur d'automne. C'est vraiment bio.
Jean, en  marche comme Patrick Leigh Fermor (en moins fort).

Jeudi 15 octobre

Bien agréable de marcher dans le vent et la pluie...ça vivifie la façade et le soir tout engourdi par la chaleur du gîte, on se sent complètement flagada après la douche bienfaitrice.
Vézelay n'est plus très loin, père Gérard m'a souhaité Ultreia et cela m'a aidé. Ce soir Dodo paisible, même si mes pieds dépassent du lit et coignent sur le bas-flanc.
Les chemins dans les forêts d'hêtres sont truffés de nèfles et les abords son labourés par les sangliers. Même sous la bruine, la campagne est belle. Ici,loin du couvre-feu et de la fibre, les villages et les''territoires'' se meurent...Triste tropique !

La fatigue me gagne mais mon cœur est content.
                                                                           Jean à La Jarrie en octobre 2020.